Jean-Clair Todibo (Photo by Icon Sport)

Arsenal: Saliba-Todibo, la nouvelle défense d’Arteta ?

Arsenal envisage de renforcer sa charnière défensive en vue de la prochaine saison et a posé les yeux sur un joueur évoluant actuellement en Ligue 1 pour former un duo solide avec William Saliba.

Un défenseur de Ligue 1 dans le viseur d’Arsenal

Le club londonien d’Arsenal cherche à consolider sa ligne défensive en prévision de la saison à venir et s’est penché sur une option intéressante évoluant en France. Jean-Clair Todibo, actuellement sous les couleurs de l’OGC Nice, figure en effet parmi les cibles privilégiées des Gunners pour épauler William Saliba dans la défense centrale. La presse sportive en Espagne, notamment le quotidien « Sport », révèle que le club anglais manifeste un intérêt marqué pour le jeune défenseur de 23 ans et serait prêt à entrer en négociation avec l’équipe niçoise.

L’OGC Nice, de son côté, serait ouvert à la discussion, mais souhaite valoriser son joueur à son juste prix. Un montant aux alentours de 50 millions d’euros est évoqué pour permettre à Todibo de changer d’horizons. Ce tarif, ambitieux, est le reflet du potentiel et des performances remarquées du français, non seulement dans le championnat de Ligue 1, mais aussi sur la scène européenne.

Il convient également de souligner que Jean-Clair Todibo n’est pas seulement courtisé par Arsenal. Un autre géant du football anglais, Manchester United, serait également intéressé par le profil du défenseur, soulignant ainsi la convoitise que suscite le joueur sur le marché des transferts.

Il est à rappeler que Todibo n’est pas un inconnu sur la scène internationale. Avant de poser ses valises à Nice, le joueur a fait partie de l’effectif du FC Barcelone de 2019 à 2020. Durant cette période, il a été prêté à plusieurs clubs, notamment à Schalke en Allemagne, à Benfica au Portugal et finalement à Nice, avant que ce dernier ne le recrute définitivement. D’une particularité contractuelle découle que le FC Barcelone recevra une part des bénéfices en cas de transfert futur, estimée à 20% du montant de vente, soit une perspective de 10 millions d’euros pour les coffres du club catalan. Cette somme serait une aide non négligeable pour alléger les difficultés financières qu’affronte actuellement le Barça.