06:51

Aimé Jacquet manquera le centenaire du Stade Chaban-Delmas

Aimé Jacquet, figure emblématique du football français et bordelais, ne pourra malheureusement pas assister au match célébrant le centenaire du Stade Chaban-Delmas ce mardi. Ce stade, riche en histoire, verra toutefois de nombreuses légendes des Girondins de Bordeaux se réunir pour cet événement spécial.

Parmi les invités, Zinedine Zidane, icône du club et du football français, sera présent, accompagné de Christophe Dugarry et Bixente Lizarazu. Ces retrouvailles promettent d’être mémorables, notamment avec la participation d’autres grandes figures telles que Yoann Gourcuff, Alain Giresse, Marouane Chamakh, Lilian Laslandes, et Pedro Miguel Pauleta. Sur le banc, Elie Baup et Gernot Rohr apporteront leur expertise, tandis que des anciennes gloires comme Marius Trésor et Léonard Specht seront également de la partie.

L’absence de Jacquet, entraîneur victorieux de la Coupe du monde 1998, sera sans doute ressentie, mais elle souligne l’importance de sa contribution à l’histoire du club et du football en France. Cet événement sera un moment de célébration et de nostalgie pour tous les fans et anciens joueurs des Girondins de Bordeaux, rendant hommage à l’histoire riche et au patrimoine du Stade Chaban-Delmas.

Aimé Jacquet, le Stratège Derrière les Plus Grands Succès de Bordeaux

Aimé Jacquet, une figure incontournable dans l’histoire du football français, est particulièrement célébré par les supporters des Girondins de Bordeaux pour avoir été l’architecte des heures les plus glorieuses du club. Son absence lors du centenaire du Stade Chaban-Delmas est d’autant plus regrettable qu’il demeure l’entraîneur le plus titré de l’histoire de Bordeaux.

Durant sa gestion du club entre 1980 et 1989, Jacquet a marqué les esprits par son leadership et sa vision stratégique, dirigeant l’équipe bordelaise pendant 420 matchs officiels. Sous sa houlette, les Girondins ont connu une période de prospérité inégalée, remportant trois titres de Champion de France (1984, 1985, 1987) et deux Coupes de France (1986, 1987). Ces triomphes nationaux ont été couronnés par le Trophée des champions en 1987.

Sur la scène européenne, Jacquet a également prouvé son expertise en menant Bordeaux à des performances remarquables, avec une demi-finale dans la Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 et une autre dans la Coupe des coupes en 1987. Ces exploits ont solidifié la réputation de Bordeaux comme force dominante en Europe à cette époque.

L’empreinte de Jacquet sur les Girondins et le football français en général reste indélébile. Alors que les fans bordelais se réunissent pour célébrer un siècle d’histoire au Stade Chaban-Delmas, l’absence de Jacquet sera sûrement ressentie, rappelant son rôle crucial dans les jours de gloire du club.