Le Panathinaïkos sur le toit de l’Europe

Panathinaïkos Champion d’Europe

Ce dimanche, dans le cadre de l’Euroligue de basket, le Panathinaïkos a décroché le titre après avoir battu le Real Madrid en finale, avec un score de 95 à 80.

Après une longue attente de 13 ans, le Panathinaïkos a enfin goûté à nouveau au succès en Euroligue ce dimanche, dans l’enceinte de l’Uber Arena de Berlin, en engrangeant le septième titre de son histoire, et le premier depuis 2011. Ils ont décroché cette victoire lors de la finale contre le Real Madrid, avec un score sans appel de 95 à 80, malgré un début de match où le Real Madrid a montré une forte présence en menant la danse quasiment durant tout le premier quart-temps pour terminer sur un score de 36-25.

Les représentants espagnols ont poursuivi sur leur élan durant le deuxième quart-temps, finissant la première mi-temps avec une petite avance de 5 points (54-49). Cependant, le troisième quart-temps a marqué un ralentissement considérable du rythme, avec seulement 15 points inscrits par le Panathinaïkos contre 7 pour le Real Madrid. Cette période a été cruciale puisque les Grecs ont réussi à prendre l’avantage, finissant le quart-temps avec une avance minime de trois points (64-61). Le quatrième quart-temps n’a pas vu le Real Madrid reprendre le dessus. A l’approche de la fin de la rencontre, le Panathinaïkos a scellé la victoire avec un dernier run de 15 à 4, concluant ainsi le match sur le score de 95 à 80.

Le triomphe européen pour le Panathinaïkos

Kostas Sloukas s’est distingué dans ce match, non seulement en étant le meilleur marqueur de son équipe mais aussi de toute la rencontre, enregistrant 24 points, 2 rebonds et 3 passes décisives. Bien que Dzanan Musa ait été le meilleur marqueur du Real Madrid avec 15 points, 5 rebonds et 4 passes décisives, ses efforts n’ont pas suffi pour l’emporter. Un joueur français, Mathias Lessort, nouvellement arrivé au mois de juin, a aussi marqué cet événement en devenant champion d’Europe avec 17 points, 6 rebonds et une passe décisive au compteur.

Le Real Madrid comptait dans ses rangs trois autres joueurs français : Vincent Poirier, avec 8 points, 4 rebonds et 2 passes décisives, Guerschon Yabusele, avec 6 points et 1 rebond, et Fabien Causeur, qui a ajouté 2 points. À noter également, la conquête de la troisième place de l’Euroligue par un autre club grec, l’Olympiakos, qui a vaincu l’équipe turque du Fenerbahce plus tôt dans la journée avec un score serré de 87 à 84.