Kipchoge victime de menaces de mort

Menaces de mort contre Kipchoge

Eliud Kipchoge, concurrent de Kelvin Kiptum, récemment devenu détenteur du nouveau record mondial du marathon, a fait savoir qu’il a été la cible de menaces mortelles suite au tragique décès de son rival en février dernier.

Eliud Kipchoge, après avoir traversé une période extrêmement difficile sur le plan personnel ces dernières semaines, a finalement décidé de s’exprimer. Depuis le décès en février de Kelvin Kiptum, son concitoyen qui lui a soustrait le record mondial du marathon en octobre 2023 à Chicago, le coureur kenyan a été exposé à une vague de cyberharcèlement intense sur les plateformes de réseaux sociaux. Plus alarmant encore, il a fait l’objet de menaces de mort de la part d’individus le tenant responsable de la disparition tragique de Kiptum, mort dans un accident de voiture à proximité de Kaptagat à l’âge de 24 ans.

« L’idée que des gens puissent prétendre sur les réseaux sociaux que j’avais un rôle dans le décès de ce jeune homme m’a profondément choqué. J’ai été confronté à de nombreuses menaces. Des individus menaçaient de mettre le feu à mon centre d’entraînement, à mes propriétés en ville, à ma résidence familiale », a raconté Kipchoge en évoquant ces événements sombres.

Des inquiétudes pour sa famille et des amitiés perdues

« Heureusement, ces menaces n’ont pas été mises à exécution, mais le monde dans lequel nous vivons peut être effrayant. Ce qui me préoccupait le plus était la sécurité de mes proches. L’idée qu’il puisse arriver quelque chose à mes enfants m’était insupportable. (…) Ma fille, qui réside dans un pensionnat où les réseaux sociaux sont inaccessibles, était à l’abri de ces menaces. Cependant, pour mes fils, la situation était autrement plus compliquée, ayant à subir les conséquences des rumeurs accusant leur père d’homicide. (…) Apprendre que des gens qui me sont proches, y compris des camarades d’entraînement, s’exprimaient négativement à mon égard était extrêmement pénible », a-t-il partagé.

Il a appris des leçons douloureuses sur l’amitié à la suite de ces épisodes, comme il l’a confié lors d’un entretien avec BBC Africa. « Ce que j’ai vécu m’a conduit à ne plus faire confiance à personne. Je suis arrivé à un point où je ne fais pas même confiance à ma propre ombre. » Cette situation a également eu des répercussions sur sa performance sportive, ne finissant que dixième au marathon de Tokyo en mars, ce qu’il considère comme une conséquence directe de ces événements.