Marie-José Pérec vise une médaille d’or aux JO de Paris

Marie-José Pérec cible l’or aux JO de Paris

Triple championne olympique, Marie-José Pérec aspire à jouer un rôle majeur lors des Jeux Olympiques de Paris 2024 en allumant le flambeau.

Vendredi dernier, une cérémonie particulièrement émouvante a vu le jour à l’Insep, où Marie-José Pérec, légende de l’athlétisme français, a dévoilé une piste portant désormais son nom. Cet événement restera gravé dans la mémoire de celle qui a brillamment remporté trois médailles d’or olympiques (une sur 400m en 1992 et deux sur 200m et 400m en 1996). L’émotion était palpable chez la native de Guadeloupe, qui peinait à retenir ses larmes lorsqu’elle a pris la parole. Elle a profité de ce moment pour se remémorer ses débuts et rendre un vibrant hommage à François Pépin, son entraîneur de longue date, également présent. L’occasion était également propice pour évoquer son enthousiasme vis-à-vis des futurs Jeux olympiques de Paris 2024, nourrissant un espoir supplémentaire.

Selon des déclarations recueillies par Eurosport, l’athlète, affectueusement surnommée « la Gazelle » pendant sa carrière, a exprimé son désir de jouer un rôle très spécial lors de cet événement, celui de dernière relayeuse de la torche olympique, avec pour mission d’allumer la vasque. « Si je suis choisie pour cette tâche, cela représenterait pour moi comme l’obtention d’une quatrième médaille d’or, celle que je n’ai jamais pu décrocher à Sydney. Ce serait l’accomplissement ultime. » Elle a également partagé une anecdote personnelle touchante, faisant un parallèle avec sa grand-mère, grande admiratrice de Mohamed Ali.

Tel Mohamed Ali

« Ma grand-mère, qui n’est plus de ce monde aujourd’hui, était une grande fan de Mohamed Ali. En fin de compte, je pourrais me voir à travers elle en endossant le rôle de sa petite Mohamed Ali. » rappelle-t-elle avec émotion. Mohamed Ali, célèbre boxeur, avait eu l’honneur d’allumer la vasque olympique durant les Jeux d’Atlanta en 1996, un moment emblématique renvoyant également à l’importance de la ville dans l’histoire de Martin Luther King. Ce parallèle inspire profondément Marie-José Pérec, qui voit dans cette opportunité un rêve à réaliser. Pour autant, sa route vers cet objectif ne sera pas de tout repos. Malgré une concurrence amicale, le nom de la championne figurera parmi d’autres grands sportifs également pressentis pour cette tâche symbolique.

Des figures emblématiques du sport français telles que Zinedine Zidane et Kylian Mbappé pour le football, mais aussi Teddy Riner et David Douillet en judo, Renaud Lavillenie en saut à la perche, Martin Fourcade en biathlon, sans oublier la nageuse Laure Manaudou et l’athlète Stéphane Diagana, sont tous en lice pour cet honneur, celui d’initier les Jeux olympiques de Paris 2024 par l’allumage de la vasque. Chacun avec son histoire et ses titres de gloire, ces athlètes incarnent des symboles forts pour le monde du sport, rendant la sélection encore plus significative.