Louise Maraval, c’est
exceptionnel !

Louise Maraval : une carrière exceptionnelle !

À l’âge de 22 ans, Louise Maraval est parvenue à se distinguer lors d’une compétition majeure en raflant la médaille d’argent au 400m haies, se classant juste derrière la redoutable athlète néerlandaise Femke Bol, au cours des championnats européens qui se sont déroulés à Rome.

La France a marqué les championnats d’Europe à Rome en ajoutant une dixième médaille à son compteur, se positionnant solidement en deuxième place derrière l’Italie. Parmi les athlètes français qui ont brillé, Louise Maraval a capté l’attention. La jeune athlète de Vendée, qui va célébrer ses 23 ans pendant les Jeux Olympiques à Paris, a excellé en décrochant l’argent dans l’épreuve du 400m haies. Il est d’autant plus remarquable qu’elle s’est lancée dans cette discipline il y a seulement deux ans, ayant auparavant commencé par le 200m. Sa performance à Marseille, trois semaines auparavant, avait déjà fait parler d’elle lorsqu’elle a réalisé le deuxième meilleur temps jamais enregistré par une française sur cette distance avec 54″44, juste derrière les 53″21 de Marie-José Pérec, ce qui lui a permis de se qualifier pour les Jeux Olympiques. À Rome, elle a encore amélioré son propre record pendant la finale.

Dans cette course, Maraval a réalisé un temps remarquable de 54″23, se plaçant derrière Femke Bol, la championne du monde en titre qui a remporté la course en 52″49, établissant un nouveau record pour les championnats. Bol, qui courait juste devant Maraval, a pris les devants rapidement mais cela n’a pas déstabilisé Maraval qui a su garder son calme, s’assurant la deuxième place dans le dernier virage et la conservant jusqu’à la ligne d’arrivée. Cathelijn Peeters, une autre Néerlandaise, a terminé troisième en 54″37. Cette médaille d’argent apporte à la France son dixième podium de la compétition, composé de quatre médailles d’or, trois d’argent et trois de bronze, avec la promesse de potentiels futurs succès lors de cette rencontre sportive.

Warholm domine le 400m haies masculin

La compétition a aussi été marquée par l’épreuve masculine du 400m haies qui s’est déroulée le même soir. Karsten Warholm, à l’image de Femke Bol chez les dames, a dominé la course sans rencontrer de réelle opposition. Déjà deux fois champion d’Europe, le Norvégien a ajouté un troisième titre à son palmarès grâce à un nouveau record du championnat en 46″98, devançant l’Italien Alessandro Sibilio et le Suédois Carl Bengtröm, qui ont tous les deux battu leur record national avec des temps de 47″50 et 47″94, respectivement. Il est à noter qu’aucun athlète français n’a participé à cette finale masculine.