Tsitsipas sans forcer

Tsitsipas gagne facilement

Ce vendredi, Stefanos Tsitsipas, qui occupe la 9ème position dans le classement mondial du tennis et porteur du 9ème seed, a aisément franchi le cap vers les huitièmes de finale du tournoi de Roland-Garros, sans affronter aucun obstacle notable.

Stefanos Tsitsipas poursuit son chemin avec assurance. En cette journée de vendredi, le sportif grec, positionné 9e au classement mondial et portant le numéro 9 dans le tirage, s’est qualifié sans grande difficulté pour les seizièmes de finale du tournoi Roland-Garros. Sa victoire a été remportée face au Chinois Zhizhen Zhang, classé 44e mondial, en seulement trois sets rapides (6-3, 6-3, 6-1), après 1h34 de jeu. Dès le début de la première manche, Zhang a perdu son service, un avantage que le Grec a su maintenir jusqu’à la fin pour remporter le set 6-3.

Au cours de la deuxième manche, Zhang a encore une fois perdu son service dès le départ, malgré une première balle qu’il a réussi à sauver cette fois-ci. Mené 3-5, le 44e joueur mondial n’a pas pu revenir dans la partie et a perdu son service, ainsi que le deuxième set, face à son concurrent du jour (6-3). Enfin, lors de la troisième et ultime manche, avec le score à 1-2, le sportif chinois a définitivement cédé, en perdant ses deux derniers services. Cela a permis à Stefanos Tsitsipas de gagner les quatre derniers jeux du match et d’assurer sa place pour la prochaine étape du tournoi (6-1).

La prochaine étape pour Tsitsipas : affronter le vainqueur sur Rublev

Au stade des huitièmes de finale, Tsitsipas affrontera l’Italien Matteo Arnaldi, classé 35e joueur mondial. Arnaldi a créé la surprise du jour en venant à bout du Russe Andrey Rublev, 6e au classement mondial et numéro 6 de la tête de série, en trois sets directs (7-6 (6), 6-2, 6-4) après 2h35 de jeu.

Stefanos Tsitsipas a bénéficié de l’enceinte du court Suzanne-Lenglen, jouant sous un toit fermé, une nécessité due aux interruptions causées par la pluie ce jour-là. Cette situation météorologique a mené à l’arrêt temporaire d’autres matchs, mais finalement, la confrontation entre le Polonais Hubert Hurkacz, 8e au classement mondial et également numéro 8 de la tête de série, face au Canadien Denis Shapovalov, classé 118e mondial, sur le court Simonne-Mathieu, tout comme le match entre le Belge Zizou Bergs, issu des qualifications et 104e mondial, contre le Bulgare Grigor Dimitrov, 10e au classement et tête de série numéro 10, ont pu reprendre… après seulement quelques minutes d’interruption.