Rybakina démarre fort

Rybakina commence en force

Lors de son premier match à Roland-Garros, ce mardi, contre Greet Minnen, Elena Rybakina a démontré tout son talent. Classée quatrième au niveau mondial, elle a dominé la compétitrice belge avec facilité, bouclant la rencontre en seulement deux sets (6-2, 6-3). La prochaine adversaire de la Russe pourrait être Angelique Kerber, lors du second tour de la compétition.

Rybakina démarre en trombe. Le début de journée à Roland-Garros a été marqué par des difficultés, notamment un délai de près de deux heures pour le lancement des rencontres prévues, tant sur les terrains satellites que sur le court Simonne-Mathieu, en raison de la pluie. Cependant, Elena Rybakina n’a pas laissé ces contrariétés affecter sa performance, démarrant sur les chapeaux de roue. Loin d’être un simple feu de paille, le spectacle qu’elle a offert au public clairsemé du court Suzanne-Lenglen (dont les matches ont pu être maintenus grâce à l’activation du toit) a été digne d’un feu d’artifice, confirmant les attentes placées en elle en tant que quatrième joueuse mondiale.

Confrontée à Greet Minnen, Rybakina, la jeune prodige russe de 24 ans, n’a laissé aucune opportunité à la joueuse belge, rapidement dépassée et évincée du terrain peu après y avoir fait son entrée. En seulement 1 heure et 14 minutes, et au terme de deux sets à sens unique (6-2, 6-3), Rybakina a rapidement bouclé l’affaire, une victoire qui s’ajoute à son palmarès après celle de Wimbledon 2022. Dominante dès le début du match en réalisant un break d’entrée de jeu puis en menant 4-0 dans le deuxième set, l’issue de la rencontre aurait même pu être plus expéditive, témoignant de l’entrée fulgurante de Rybakina dans ce tournoi.

Un second tour potentiellement compliqué face à Kerber ?

Malgré une prestation écrasante, la qualifiée numéro 4 n’a concédé que cinq jeux durant le match (deux dans le première set, trois dans le suivant) à son opposante du jour, visiblement décontenancée par les 36 coups gagnants de Rybakina. Faisant forte impression lors de ce match, Rybakina semble prête à affronter sereinement son second tour, alors qu’elle a été éliminée deux fois au troisième tour à Paris lors des éditions précédentes.

En 2021, après avoir brillé dans les tournois de Stuttgart, Abu Dhabi, et Brisbane cette année-là, elle avait atteint les quarts de finale, un souvenir qui semble déjà lointain. Rybakina doit désormais se concentrer sur le présent pour continuer sur sa lancée, ce qui impliquera peut-être de devoir battre Angelique Kerber (232ème mondiale), double gagnante de tournois du Grand Chelem et adversaire toujours pugnace et redoutable lorsque elle est au meilleur de sa forme. Un défi qui s’annonce donc complexe pour Rybakina, malgré un début fulgurant au tournoi.