GP d’Espagne-Verstappen:
« C’était assez serré »

Verstappen au GP d’Espagne : « Une course assez serrée »

Découvrez ce que pensent les coureurs après la fin du Grand Prix d’Espagne, où Max Verstappen a triomphé, suivi de près par Lando Norris et Lewis Hamilton en se classant respectivement deuxième et troisième.

Max Verstappen (Pays-Bas/Red Bull Racing) – Premier

« Mon avance dès le départ a été déterminante. Je me suis emparé de la tête de la course dès le troisième tour, ce qui m’a permis de construire une avance confortable. Au cours de la première partie de la course, j’ai pu creuser l’écart. Par la suite, j’ai dû maintenir une stratégie de défense vis-à-vis de Lando Norris et de l’équipe McLaren, qui étaient particulièrement performants ce dimanche. Dans les dernières étapes, leur vitesse était impressionnante, mais nous avons réussi à bien exécuter notre plan. Nous avons choisi une approche stratégique agressive, qui a heureusement porté ses fruits. La compétition était intense, mais remporter la course m’a rempli de joie. Je suis même passé par moment hors piste, en roulant sur l’herbe, ce qui m’a fait perdre de la vitesse, et nous avons dû freiner tardivement au premier virage. Cependant, une fois en tête, j’ai pu mieux contrôler l’usure de mes pneus, ce qui a simplifié ma gestion de la course, malgré la forte chaleur provoquée par l’enchaînement de virages rapides, qui favorise le glissement. »

Lando Norris (Grande-Bretagne/McLaren) – Deuxième

« Gagner n’était pas seulement un objectif, mais un impératif. Mon départ manqué en est la cause principale. Je n’ai pas d’autre explication. La voiture répondait parfaitement ce dimanche, nous avions clairement l’avantage en termes de vitesse. La déception est là, bien que des points positifs restent à souligner. Toutefois, cet unique aspect négatif a tout gâché. Je dois absolument m’améliorer sur cela pour les prochaines courses. En dépit de tout, nous marquons d’importants points et je tiens à remercier mon équipe pour leur travail exceptionnel. Nous étions si proches de Verstappen, mais la victoire nous a échappé. C’est une victoire pour eux, mais une défaite pour nous. »

Lewis Hamilton (Grande-Bretagne/Mercedes) – Troisième

« Ce week-end a été très concluant. Un grand merci à mon équipe pour leur dur labeur sur les stratégies de course et les arrêts aux stands, ce qui a vraiment fait une différence. Comme Norris, mon départ a été laborieux, ce qui m’a fait perdre du terrain face aux concurrents ferrariens. Remonter dans la course a donc représenté un véritable challenge. Même avec un départ optimal, battre les deux premiers aurait été difficile, mais j’aurais certainement fini plus proche du sommet. Nous avons opté pour une stratégie sans jamais passer aux pneus durs, préférant une combinaison de tendres et de mediums, ce qui a rendu les manœuvres de dépassement extrêmement serrées, notamment avec Carlos Sainz Jr, avec qui le contact est resté courtois. »

George Russell (Grande-Bretagne/Mercedes) – Quatrième

« Je l’espérais secrètement la veille, sans toutefois croire que cela se concrétiserait de manière aussi spectaculaire au départ. J’étais conscient qu’avec le vent contraire, je pouvais me permettre de freiner tard et fort au premier virage, surprenant mes concurrents. Cette manœuvre a été particulièrement gratifiante. J’ai alors ressenti un peu de l’esprit d’une légende de 2012, Fernando Alonso, connu pour ses départs mémorables ! Malgré une stratégie initiale efficace, un arrêt au stand prolongé m’a légèrement retardé, et un changement de pneus prématuré a compliqué les choses. Les pneus durs n’étaient vraiment pas à la hauteur. Atteindre la troisième ou quatrième place était le mieux que nous pouvions espérer, en veillant à sécuriser ce résultat. L’absence sur le podium est regrettable, mais Lewis a réalisé une performance remarquable. »

Charles Leclerc (Monaco/Ferrari) – Cinquième

« Nous étions impatients de mesurer notre progression en course. Malheureusement, les améliorations n’étaient pas aussi significatives que nous l’avions espéré, donc une analyse s’impose. Ces deux derniers Grands Prix n’ont pas été à la hauteur de nos attentes, c’est le moins que l’on puisse dire. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces contre-performances, mais notre objectif reste de faire preuve de constance tout au long de la saison. J’estime que nos résultats à Monaco aboutissaient d’un ensemble de circonstances favorables, mais depuis, nous rencontrons des difficultés. Il est crucial d’examiner ces points pour revenir plus forts. »

Pierre Gasly (France/Alpine) – Neuvième

« Nous sommes très contents de notre performance ce week-end ! La qualification s’est bien déroulée pour nous, avec deux voitures dans le top 10, et la course de dimanche nous a permis de concrétiser avec des points marqués pour les deux. Il fut satisfaisant de se mesurer à une McLaren et une Red Bull à certains instants. Il est regrettable de n’avoir pu conserver la huitième place, cependant, la progression demeure l’élément crucial. Les pneus durs nous ont donné du fil à retordre en fin de course, nécessitant de gérer attentivement, d’autant plus avec les températures élevées. En somme, une bonne course pour nous, malgré quelques ajustements à prévoir, comme lors de notre premier arrêt. Bien que je n’étais pas totalement à l’aise dans la voiture, nous avons montré notre capacité à être performants régulièrement. Il nous faut poursuivre dans cette voie. »

Esteban Ocon (France/Alpine) – Dixième

« Finir dans les points est positif, même si se classer neuvième et dixième n’apporte pas un nombre de points élevé. Nous pensons avoir rencontré un souci avec le fond plat, probablement causé par un objet ramassé en début de course, ce qui a rendu la conduite particulièrement ardue. Les ingénieurs nous ont informés d’un problème au niveau de l’avant du véhicule, que nous devrons examiner de près pour en comprendre l’origine et éviter que cela se reproduise. Malgré les difficultés et la chaleur excessive, finir dans les points reste un résultat positif, en espérant connaître moins de tracas la semaine prochaine. »

Sources : entretiens officiels de la Formula 1, Canal+, Sky Sports