Tänak bat Ogier sur le fil !

Tänak triomphe d’Ogier dans un finish serré

Sûr de lui et se voyant déjà franchir la ligne d’arrivée en vainqueur, Sébastien Ogier a malheureusement subi un coup dur avec un pneu crevé lors de la Power Stage du rallye en Sardaigne, le faisant ainsi échouer de justesse, à seulement deux dixièmes de seconde derrière Ott Tänak. Dans cette tournure inattendue des événements, Thierry Neuville, le meneur du championnat qui avait rencontré des difficultés en quittant la piste le samedi, parvient à tirer avantage de cette situation pour améliorer sa position dans le classement grâce à ce nouvel attribut de points.

Fin de parcours surprenante au rallye de Sardaigne ! Sébastien Ogier, qui menait avec une avance de 17 secondes sur Ott Tänak le dimanche matin avant d’aborder les quatre dernières épreuves, a fini par voir la victoire lui échapper dans cette compétition ! Ayant volontairement perdu d’abord quatre puis sept secondes sur le concurrent estonien durant la matinée pour ne pas s’aventurer inutilement sur les sentiers sardes, rendus difficiles par la poussière et les pierres nuisant à de nombreux concurrents, le conducteur originaire de Gap a été arrêté par une crevaison lors de la Power Stage, perdant finalement par un mince écart de deux dixièmes contre l’Estonien, à qui cette victoire n’a pas déplu.

« Le rallye était déjà fini depuis hier, on jouait juste pour les points », affirmait le pilote Hyundai en début de journée. Cependant, un rallye n’est véritablement fini qu’après la Power Stage, lui permettant alors de remporter sa 20e victoire en WRC, et la première de l’année, à l’âge de 36 ans. Sébastien Ogier, particulièrement déçu et regrettant que la compétition se soit transformée en « rallye-raid », doit se satisfaire d’une place sur le podium, son troisième consécutif après ses victoires en Croatie et au Portugal. Ce n’est pas si mal pour un pilote de 40 ans qui ne participe à la saison WRC qu’à temps partiel…

Neuville parade face aux difficultés

Bien qu’Ott Tänak ait remporté la victoire, c’est Thierry Neuville qui reste en tête du championnat avec 18 points d’avantage. Le pilote belge avait connu un début difficile en devant abandonner samedi après une sortie de route, mais grâce à la nouvelle attribution de points permettant de gagner jusqu’à douze points (sept en finissant avec le meilleur temps le dimanche, et cinq en remportant la Power Stage), le conducteur belge a brillamment limité les dégâts, en empochant ces douze points le dimanche.

Le prochain rendez-vous se tiendra en Pologne à la fin du mois, occasion pendant laquelle Sébastien Ogier compte bien être présent, avant de prendre une pause. Après sa déconvenue en Sardaigne, le pilote français sera indubitablement animé d’un désir de revanche !

RALLYE – WRC / SARDAIGNE
Classement final (après 16 épreuves spéciales) – Dimanche 2 juin 2024
1- Ott Tänak – Martin Järveoja (EST-EST/Hyundai) en 3h06’05
2- Sébastien Ogier – Vincent Landais (FRA-FRA/Toyota) à 0″2
3-
Dani Sordo – Candido Carrera (ESP-ESP/Hyundai) à 2’25
4- Elfyn Evans – Scott Martin (GBR-GBR/Toyota) à 2’37
5- Grégoire Munster – Louis Louka (LUX-BEL/Ford M-Sport) à 6’42

Vainqueurs de spéciales
Ogier : 6 (ES1, ES3, ES6, ES9, ES10, ES11)
Tänak : 4 (ES2, ES5, ES8, ES15)
Neuville : 5 (ES4, ES7, ES13, ES14, ES16)
Evans : 1 (ES12)