Trois Français avec les
« Baa-Baas »

Trois Français sélectionnés pour les « Baa-Baas »

Parmi les 23 sportifs sélectionnés par l’équipe des Barbarians britanniques pour le match prévu contre les Fidji ce samedi, à Londres, on retrouve les noms de trois joueurs de l’équipe de France. Ces trois joueurs sont Gaël Fickou, Virimi Vakatawa et Cameron Woki.

Le week-end prochain à Twickenham, l’équipe des Barbarians Britanniques comptera un peu de français dans ses rangs pour leur confrontation tant attendue contre l’équipe des Fidji. En effet, lors de cette affiche prévue samedi soir à 18h15 heure de Londres, trois joueurs – bien connus pour leurs exploits sous les couleurs du XV de France – rejoindront cette formation unique, célèbre pour ne sélectionner ses membres que sur invitation. Sur les vingt-trois athlètes convoqués pour ce match, l’on notera la présence remarquable de trois figures emblématiques du rugby français.

Ces talents tricolores sélectionnés sont Cameron Woki, Gaël Fickou, et Virimi Vakatawa. Fickou et Woki, qui cumulent ensemble 120 sélections nationales (dont 90 rien que pour Fickou), se trouvaient en période de repos après leur départ anticipé du Racing 92, à la suite de leur défaite lors des barrages du Top 14 contre Bordeaux-Bègles la semaine précédente. Cette pause fait suite à leur non-sélection parmi les 32 joueurs annoncés par Fabien Galthié lundi dernier, destinés à préparer la tournée en Argentine à Marcoussis.

Sam Whitelock, une dernière sortie en tant que capitaine ?

Quant à Vakatawa, étoile du rugby ayant brillé au Racing 92 avant de rejoindre Bristol l’an passé, il n’a pas revêtu le maillot de l’équipe de France depuis près de deux ans en raison d’une anomalie cardiaque qui l’a contraint à mettre fin à sa carrière en France. Toutefois, il a pu reprendre le rugby à Bristol, en Angleterre. Vakatawa, Fickou et Woki auront l’opportunité de côtoyer samedi, au sein de leur équipe des Barbarians, des joueurs de calibre international tel que les Anglais Ben Youngs, Zach Mercer, et Danny Care – ce derniers jouant à domicile – ainsi que l’Australien Scott Sio, qui avait atteint la finale de la Coupe du monde 2015 avec les Wallabies, et également Sam Whitelock.

Le célèbre All Black, fort de ses 153 sélections avec la Nouvelle-Zélande et deux titres de champion du monde, assumera la responsabilité de capitaine des « Baa-Baas » pour cette occasion. Whitelock, qui avait annoncé sa retraite des terrains le 8 juin précédent, verra ce match comme la dernière occasion de briller sur le terrain.