Galthié : «
C’est une période très difficile »

Galthié : « Période très difficile »

Voici le même paragraphe réécrit :

À la suite de l’interpellation de Hugo Auradou et Oscar Jegou, Fabien Galthié s’est exprimé en conférence de presse ce mardi. Ce fut pour lui l’occasion de commenter ce nouvel épisode regrettable.

En Argentine pour sa tournée estivale, le XV de France traverse une véritable tourmente. Après les propos racistes émis par Melvyn Jaminet, l’équipe est secouée par une nouvelle affaire grave. Cette fois, il s’agit d’accusations d’agression sexuelle portées par une jeune femme contre Hugo Auradou et Oscar Jegou. À la veille de leur match contre l’Uruguay à Montevideo ce mercredi, Fabien Galthié s’est exprimé à ce sujet.

« Pour le groupe et l’ensemble de la délégation, c’est un véritable choc. L’annonce de ces nouvelles et l’arrivée de la police à l’hôtel à Buenos Aires ont provoqué une grande stupeur. C’était une journée extrêmement difficile. Ce sentiment de sidération est très présent, c’est une période particulièrement éprouvante pour nous et c’est dans ces conditions que nous devons préparer le prochain match (en Uruguay). Malgré ce contexte difficile, l’équipe se prépare à jouer », a déclaré le sélectionneur français lors d’une conférence de presse.

Galthié a « une pensée pour la victime »

« Nous devons traverser cette épreuve difficile. (…) La première chose à faire est d’avoir une pensée pour la victime. Nous avons discuté avec les joueurs et nous faisons tout notre possible pour soutenir le travail de la justice argentine. Nous mettons en place toutes les mesures nécessaires pour aider les joueurs concernés ainsi que l’ensemble de la délégation à traverser ce moment difficile », a ajouté Galthié, dans des propos rapportés par L’Equipe. Nous sommes intransigeants sur le respect des règles et la protection des libertés. Pour nous, c’est une valeur fondamentale de notre mode de fonctionnement.

Alors que la belle victoire du XV de France contre les Pumas (28-13) semble déjà loin, c’est dans une atmosphère particulièrement lourde que les Bleus s’apprêtent à affronter les Teros ce mercredi, quelques mois après leur victoire difficile en Coupe du monde 2023 (27-12).