Cette fois, ça sent très bon pour le PSG…

PSG dans une bonne dynamique : Signes positifs en vue

Lors de l’avant-dernière rencontre, le PSG a été inopinément battu chez eux par Nîmes, ce qui a entraîné la perte temporaire de leur position de tête au profit de Nantes le jeudi soir. Toutefois, l’équipe parisienne a regagné sa place de leader le vendredi en remportant une victoire significative (41-28) contre Créteil lors du match local. Avec une dernière victoire contre Aix prévue pour la conclusion de la saison, le PSG a l’opportunité de décrocher le titre de champion pour la dixième année consécutive.

Face à une pression intense exercée par Nantes, le club parisien a tenu bon. Les athlètes de la capitale, ayant conservé leur position de leader que Nantes avait temporairement usurpée suite à leur victoire contre Ivry jeudi soir, ont su maintenir leur destin en main. La situation est désormais claire : si l’équipe, qui a dominé le championnat français pendant les neuf dernières années, gagne chez elle contre Aix lors de la 30ème et ultime journée la semaine prochaine, elle célèbrera son dixième titre consécutif, et son onzième au total.

Par ailleurs, une éventuelle défaite des Parisiens, qui a ravivé la tension et donné de l’espoir à Nantes en fléchissant face à Nîmes à Coubertin le weekend dernier, ouvrirait incroyablement la voie à Nantes, surnommé le « H ». Les Nantais pourraient alors décrocher leur premier championnat de France en venant à bout des Nîmois en Loire-Atlantique. Cependant, il est peu probable que le PSG fasse deux fois la même erreur.

## Syprzak et Prandi sous les projecteurs

Lors du déplacement à Créteil vendredi soir pour la 29ème et avant-dernière journée du championnat Liqui Moly Starligue, Nikola Karabatic et ses partenaires n’avaient absolument pas l’intention de subir un nouvel échec comme celui contre Nîmes. Les joueurs de Créteil ont rapidement réalisé à quoi s’en tenir. En effet, dès les premiers instants du match, l’issue devenait quasi certaine entre le leader du classement et l’équipe classée 14ème, PSG étant résolu à corriger le tir. Pour y parvenir, le PSG a pu compter sur un exceptionnel Kamil Syprzak (13 buts) et la performance remarquable d’Elohim Prandi (9 buts, 4 passes).

Avec un avantage de sept buts à la pause (22-15) la victoire des Parisiens semblait inévitable, et la soirée s’est finalement conclue sur un triomphe encore plus éclatant (41-28). Cette victoire consolide la marche du PSG vers un nouveau titre, bien que la confirmation doit attendre le dernier match de la saison.