Qui sont les 5 favoris pour l’Euro 2024 ?

Top 5 favoris pour l’Euro 2024 : Qui sont-ils ?

Le Championnat d’Europe de football 2024 se profile à l’horizon, et déjà, certaines sélections nationales émergent comme favorites pour brandir le prestigieux trophée. Découvrons ensemble quelles équipes se positionnent pour conquérir l’Europe du football.

Les prétendants au trône européen

Dès l’approche de l’EURO 2024, les prévisions des bookmakers et des experts du domaine sportif commencent à dessiner le paysage des favoris. Selon des données obtenues, l’Angleterre et la France se détachent nettement du lot, offrant peu de surprise sur leur statut. Avec des cotes respectives de 4.00 pour les Anglais et de 4.50 pour les Français, ces deux équipes promettent une bataille acharnée pour la suprématie européenne. Leur potentiel est indiscutable, porté par des figures telles que Jude Bellingham, Harry Kane côté anglais, et Kylian Mbappé, Antoine Griezmann pour la France. L’avantage semble légèrement pencher en faveur de l’Angleterre, notamment grâce à la forme olympique de ses joueurs clés cette saison, capitalisant sur les performances hors normes en club de Harry Kane, Bukayo Saka, Jude Bellingham, Cole Palmer et Phil Foden.

Une solide compétition en perspective pour l’hôte

Juste en retrait des deux leaders, l’Allemagne, pays organisateur, se positionne en sérieux prétendant avec une cote moyenne de 6.00. Après une période de désillusion post-2014, la Mannschaft semble renaitre, impulsée par la montée en puissance de talents juvéniles tels que Kai Havertz, Florian Wirtz, et Jamal Musiala. Ces derniers, issus de parcours remarquables dans leurs clubs respectifs, pourraient être les pièces maîtresses convoitées par Julian Nagelsmann pour mener l’Allemagne vers les sommets cet été.

Un duel ibérique pour compléter le top 5

Pour affiner ce classement, l’Espagne et le Portugal se côtoient avec des chances évaluées au même niveau, leurs cotes s’établissant à 9.00 chez les bookmakers. Considérées plus comme des outsiders, ces équipes ne sont pas à sous-estimer. Le Portugal, sacré en 2016 sans que cela ne soit anticipé, et l’Espagne, qui est en pleine phase de renouveau avec des jeunes prometteurs tels que Lamine Yamal, Nico Williams et Pedri, sont des concurrents de taille. Le Portugal pourrait vivre la dernière grande campagne européenne de Cristiano Ronaldo, étoile de la Seleção, entouré d’un effectif riche et talentueux. Ainsi, la présence de l’Espagne et du Portugal parmi les favoris enrichit la compétition, augurant un tournoi disputé. Tandis que derrière, d’autres nations comme l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark et la Croatie sont jugées avec des chances plus modeste, reflétant la diversité et l’incertitude qui caractérisent le football européen.