Manuel Ugarte (Photo by Icon Sport)

PSG prêt à vendre un flop à 60 M€

Manuel Ugarte, qui a rejoint les rangs du Paris Saint-Germain lors de la dernière période de transferts estivale, avec une étiquette de 60 millions d’euros, semble ne pas avoir répondu aux attentes. Désormais, en dépit de son intégration moins réussie et de son temps de jeu réduit, le joueur suscite l’intérêt de grands clubs pour un éventuel déménagement cet été.

Une éventuelle sortie prestigieuse pour Manuel Ugarte du PSG

Lorsque Manuel Ugarte, âgé de 23 ans, a signé pour le Paris Saint-Germain l’été précédent, l’anticipation était grande. Toutefois, confronté à une forte concurrence au milieu de terrain avec des noms comme Fabian Ruiz, Vitinha et le jeune prodige Warren Zaïre-Emery, Ugarte n’a pas trouvé son rythme au sein de l’équipe parisienne. Sa situation étant ce qu’elle est, il a déjà été signalé que plusieurs clubs auraient manifesté leur intérêt pour l’ex-joueur du Sporting.

En effet, depuis quelques temps, l’AC Milan montre un intérêt particulièrement marqué pour le milieu de terrain uruguayen, ce qui souligne sa valeur sur le marché des transferts. Par ailleurs, certaines rumeurs évoquent evenéments un transfert éventuel vers la Juventus de Turin, mettant en évidence l’attrait significatif qu’il suscite auprès des géants du football européen.

D’après les informations de la Cadena COPE, une attention est également portée sur Ugarte depuis l’Espagne, l’Atlético Madrid étant particulièrement séduit par le profil du joueur du PSG. L’équipe dirigée par Diego Simeone serait à la recherche d’un renforcement de son milieu de terrain et le jeune international uruguayen cocherait toutes les cases pour devenir potentiellement un Atletico.

Cependant, il est probable que le départ de Ugarte du Paris Saint-Germain ne soit pas si aisé. Considérant l’investissement financier considérable réalisé par le club pour l’acquérir, le PSG pourrait être réticent à le laisser partir sans tirer un bénéfice adéquat de cette transaction. Ugarte se trouve donc au centre d’un intérêt croissant, malgré un début sous les couleurs parisiennes qui n’a pas été à la hauteur des espérances.