Bleus, deux problèmes révélés

Problèmes chez les Bleus révélés

Ce jeudi, N’Golo Kanté a reçu un appel inattendu de Didier Deschamps, le plaçant ainsi dans la sélection pour participer à l’Euro 2024. Cette décision de l’entraîneur lui présente un défi sur deux fronts significativement difficiles.

Jeudi dernier, lors d’une émission diffusée sur TF1, Didier Deschamps a révélé la liste tant attendue des joueurs sélectionnés pour représenter la France à l’Euro 2024 qui se déroulera en Allemagne du 14 juin au 14 juillet. Bien que bon nombre des joueurs mentionnés par le sélectionneur national ne soient pas une surprise, l’annonce du retour de N’Golo Kanté, absent de l’équipe depuis deux ans, a étonné plus d’un. Selon certains, les motifs de cette réintégration inattendue seraient doubles.

La décision de Didier Deschamps d’intégrer à nouveau le joueur d’Al-Ittihad dans l’équipe nationale découlerait de considérations tant sur le plan comportemental que sportif. C’est du moins ce qu’a souligné Loïc Tanzi lors d’une intervention sur le plateau de la chaîne L’Équipe, alors qu’il commentait le dernier rassemblement de l’équipe française. « Mars a été un tournant, car ils ont observé que l’attitude et l’esprit d’équipe de certains n’étaient pas à la hauteur, juste avant un événement majeur. Ce rassemblement les a véritablement alarmés. »

Lutter contre l’échec

Un avis partagé par son confrère, Sébastien Tarrago, qui a fait une remarque intéressante : « Je ne prétends pas connaître l’issue, et je ne le souhaite pas, mais la dernière fois que nous avons rencontré cette situation, c’était en mars 2021. Le rassemblement avait été un désastre pour diverses raisons, y compris en raison de tensions hors du terrain, notamment entre (Antoine) Griezmann et (Kylian) Mbappé. Suite à cela, Didier Deschamps avait pris la décision de faire revenir Karim Benzema. Nous sommes exactement dans le même cas de figure. »

D’après ces deux journalistes, Didier Deschamps et son équipe technique auraient conclu qu’ils étaient confrontés à un problème à deux facettes. À leurs yeux, faire appel à un joueur aussi expérimenté et unanimement respecté que N’Golo Kanté pourrait représenter une partie de la solution. Ils espèrent que cette stratégie sera plus fructueuse que lors de l’Euro 2021. Sébastien Tarrago, en se remémorant les événements d’il y a trois ans, a souligné : « Il y avait plus de tensions au sein de l’équipe à cet instant. (Didier Deschamps) cherchait à atténuer les tensions entre les différents égos (…) C’était un échec. Avec Kanté, il minimise les risques à ce niveau. »