Stefano Pioli (Photo by Icon Sport)

Pioli quitte l’AC Milan pour un nouveau club

Dans l’univers en constante évolution du football italien, le club de Naples se positionne pour un changement notable sur son banc de touche en vue de la prochaine saison. La rumeur qui fait vibrer les milieux sportifs concerne l’intérêt prononcé du club pour Stefano Pioli, l’actuel entraîneur de l’AC Milan.

Un vent de changement souffle sur Naples avec Stefano Pioli en ligne de mire

Il semble que l’avenir de Stefano Pioli à la tête de l’AC Milan soit sur le point de prendre un tournant décisif. Avec la saison qui se termine, les indications sont fortes quant à une séparation imminente entre le technicien et le club milanais. C’est dans ce contexte que les projecteurs se tournent vers Naples. Selon des informations relayées par Il Mattino, Naples voit en Pioli le candidat idéal pour prendre les rênes de l’équipe dès la conclusion de son aventure avec Milan. La direction du club napolitain serait même prête à initier les pourparlers avec le technicien, anticipant la fin de son contrat avec les Rossoneri.

Le projet naplitain pour Pioli ne s’arrête pas à un simple intérêt. Aurelio De Laurentiis, le président emblématique du club, aurait déjà en tête une proposition concrète. Il envisagerait d’offrir à Pioli un bail de deux années, assorti d’un salaire annuel s’élevant à 3 millions d’euros, dans l’espoir de le convaincre de relever ce nouveau défi. Cette manœuvre témoigne de la volonté de Naples de repartir sur de nouvelles bases, avec un entraîneur ayant déjà fait ses preuves dans le championnat italien.

Parallèlement, Naples ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Le club garde un œil attentif sur d’autres techniciens de renom tels qu’Antonio Conte, actuellement sans équipe, et Marco Rose, lié à Leipzig. Cette recherche d’un nouvel entraîneur s’inscrit dans la stratégie plus large de Naples de se renforcer en vue de la prochaine saison, avec l’ambition de rivaliser au plus haut niveau tant sur la scène nationale qu’européenne.