Roberto De Zerbi entraîneur Brighton

OM: Ex-Goleador marseillais voit De Zerbi comme coach idéal

L’excitation est palpable chez André-Pierre Gignac, éminent ancien avant-centre de l’Olympique de Marseille, à l’idée de voir son équipe fétiche évoluer sous la direction de Roberto De Zerbi. Bien qu’évoluant aujourd’hui au Mexique, cela ne l’empêche pas de garder un œil attentif sur les évolutions au sein de son ancien club.

Un enthousiasme contagieux pour l’arrivée de De Zerbi

Depuis le continent américain où il poursuit sa carrière, l’ex-attaquant international français a pris le temps de partager ses sentiments sur ce qui ressemble fortement à une nomination imminente de Roberto De Zerbi à la tête de l’OM lors d’une session sur X. La perspective de voir l’équipe se développer sous la houlette de l’entraîneur italien suscite chez lui un vive enthousiasme, principalement dû à l’approche attractive et technique de jeu promue par De Zerbi. Toutefois, Gignac rappelle l’importance de la patience, soulignant le temps nécessaire pour que le nouveau coach puisse pleinement mettre en œuvre sa vision du football.

Il exprime cela avec admiration : « Avec De Zerbi, la manière dont la balle est sortie de la défense est remarquable, c’est du Guardiola. La façon dont le ballon est joué à partir des 6 mètres, avec les défenseurs centraux qui s’écartent pour laisser passer le ballon sur les ailes, tandis que les milieux de terrain viennent soutenir le jeu, permettant ainsi aux attaquants de se positionner et de dynamiser le jeu sur les côtés est fascinante. Le rythme devient effréné, mais comme c’est la coutume chez nous à Marseille, nous sommes impatients. Il est pourtant essentiel de donner du temps pour que la méthode puisse s’enraciner. » Ces mots proviennent d’un homme dont les performances ont plusieurs fois fait vibrer les tribunes du Vélodrome, rappelant ainsi l’attachement profond qu’il porte à l’équipe marseillaise.

La prudence comme clé du succès futur est donc de mise selon Gignac, qui, malgré son enthousiasme pour la probable arrivée du coach italien, souligne la nécessité de lui accorder du temps pour imprégner l’équipe de sa philosophie de jeu.