Amine Harit (Photo by Johnny Fidelin/Icon Sport)

OM : Amine Harit et le défaut de concurrence

L’efficacité d’Amine Harit au cours de la dernière saison a suscité de nombreux débats et comparaisons, notamment avec Dimitri Payet. Sa contribution à l’équipe et son parcours personnel seront examinés plus en détail ci-dessous, révélant les attentes et les défis auxquels il est confronté pour l’avenir.

Les comparaisons avec Dimitri Payet et les défis d’Amine Harit

Au sein de l’effectif, Amine Harit n’a souvent pas répondu aux attentes placées en lui, particulièrement lors d’une comparaison directe avec des joueurs clés comme Dimitri Payet. Bien que son engagement et son talent ne fassent aucun doute, sa capacité à être l’élément décisif manque parfois de constance. Malgré des performances par moments prometteuses, Harit n’a pas été épargné par les critiques, principalement en raison d’une contribution jugée insuffisante en termes de buts et d’assists. Sa convalescence suite à une lésion sérieuse semble également avoir impacté son rendement physique sur le terrain, où il paraît ne pas avoir totalement récupéré, ses initiatives souffrant fréquemment d’un manque de précision qui a pu agacer plus d’un supporteur.

Le manque de compétition interne est un autre facteur qui pourrait expliquer pourquoi Harit n’a pas brillé autant qu’attendu. Sous la direction de Tudor, le roulement entre lui et Payet avait instauré une dynamique profitable. Toutefois, l’année passée a vu défiler des entraîneurs sans qu’aucun ne réussisse à instaurer cette émulation nécessaire à son épanouissement. Avec seulement deux buts à son actif et huit passes décisives au terme de 44 rencontres, les chiffres reflètent une saison en demi-teinte pour quelqu’un qui est censé orchestrer le jeu de son équipe.

Pour rebondir et répondre aux aspirations, tant personnelles que collectives, il devient impérieux pour l’Olympique de Marseille de renforcer la concurrence dans le secteur offensif, et notamment dans le rôle d’Harit. À l’aube de ses 27 ans, le joueur marocain se trouve à un tournant décisif de sa carrière, où il doit non seulement prouver sa capacité à surmonter les difficultés passées mais également à se montrer décisif. La saison à venir constitue ainsi un défi majeur pour lui, un test de son aptitude à se reaffirmer comme un atout crucial de son équipe et à répondre aux attentes placées en lui.