Didier Deschamps avec les Bleus - Photo by Icon Sport

France-Portugal: Un ex-Bleu soutient Deschamps, blâme Guardiola

Après avoir mis un terme à sa carrière de joueur en 2019, suite à son dernier passage au CF Montréal, Bacary Sagna savoure désormais les joies de la retraite. Alors que la manière de jouer de l’équipe de France lors de cet Euro 2024 fait l’objet de nombreuses critiques, l’ex-international français prend la défense de la sélection de Didier Deschamps, avant le match crucial en quart de finale contre le Portugal ce vendredi.

Bacary Sagna soutient fermement l’approche de l’équipe nationale

Dans une intervention publiée ce vendredi dans L’Equipe, Bacary Sagna, qui a lui-même évolué sous les ordres de Pep Guardiola à Manchester City, a exprimé son soutien à l’équipe de France. Il met en avant un problème récurrent dans la perception du football moderne. « Le souci avec le football actuel, c’est l’attente généralisée pour un style de jeu à la ‘Guardiola’, ou du moins quelque chose qui s’en rapproche. Le public veut constamment voir des équipes évoluer de la même manière que le fait Manchester City », explique-t-il dans ses propos recueillis par le quotidien sportif. Sagna, dans ses commentaires, souhaite changer cette attente omniprésente chez les spectateurs et les fans de football en rappelant que chaque équipe est unique et doit jouer selon ses propres stratégies et forces.

Selon Sagna, cette unicité a été démontrée par les Bleus eux-mêmes lors de leur précédente confrontation avec la Belgique, remportée 1-0 : « Chaque équipe adopte sa propre identité et mise sur ses atouts. Face à la Belgique, en s’appuyant sur une défense robuste, nous avons su créer de nombreuses occasions de but. Si on avait converti la moitié de ces occasions, on aurait pu marquer sept à huit buts lors de ce match », souligne-t-il, rappelant par la même occasion la performance de l’équipe de France lors de l’Euro 2016, auquel il a participé. Il reste maintenant à voir si la France parviendra à s’imposer et à conquérir le titre de Champion d’Europe le 14 juillet, mettant ainsi fin aux critiques. La suite des événements nous le dira.