Jeremy MENEZ - Photo by Icon Sport

Dopage: Issam Asinga suspendu 4 ans, titres et records annulés

Le monde de l’athlétisme a été secoué par une annonce importante de l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) concernant le sprinteur Issam Asinga. Le jeune athlète de 19 ans, connu pour avoir battu le record du monde juniors du 100 mètres, a été suspendu pour quatre ans en raison d’une infraction aux règles de dopage, une décision découlant de l’enquête sur l’usage du GW1516, une substance interdite.

Sanction sévère pour une étoile montante

Issam Asinga avait fait tourner toutes les têtes en juillet de l’année dernière, quand il avait franchi la ligne d’arrivée du 100 mètres en seulement 9 secondes et 89 centièmes, établissant ainsi un nouveau record du monde juniors. Toutefois, cette prouesse a été éclipsée par la découverte de sa violation des règles anti-dopage. L’AIU, en charge de maintenir l’intégrité dans le monde de l’athlétisme, a décidé de lui imposer une suspension de quatre ans.

Cette sanction ne se limite pas à une simple suspension. Asinga perd également tous les titres et récompenses accumulés récemment, y compris ses deux titres de champion d’Amérique du Sud et, plus douloureux encore, son record du 100 mètres juniors. Cette chute de grâce résonne comme un avertissement sévère envers tout athlète tenté par l’usage de substances interdites.

L’annonce faite par l’AIU précise que toutes les performances d’Asinga réalisées depuis le 18 juillet 2023 seront effacées, mettant ainsi l’athlète dans l’obligation de rendre tous les titres et prix obtenus depuis cette date. Malgré les tentatives de défense d’Asinga, qui n’a pas réussi à prouver que la présence de métabolites GW1516 dans son échantillon du 18 juillet provenait de gommes de récupération, la décision reste ferme : il est reconnu coupable d’avoir enfreint les règles antidopage.

Cette situation rappelle combien le chemin vers la gloire dans le sport de haut niveau est pavé d’obstacles, et comment un seul faux pas peut remettre en question une carrière entière. Pour Issam Asinga et l’athlétisme, c’est une histoire de potentiel gâché et d’un avenir prometteur interrompu par un manquement aux principes fondamentaux du sport.