Mohamed Camara (Photo by Icon Sport)

Camara de l’AS Monaco suspendu 4 matchs pour homophobie

Dans un récent jugement rendu par la commission de discipline, Mohamed Camara, le joueur du club de l’AS Monaco, fait l’objet d’une suspension de quatre rencontres à cause de son geste de dissimulation des identifiants relatifs à la campagne contre L’homophobie durant un match contre Nantes. Cette décision marque un tournant dans la prise en charge de comportements jugés inadéquats vis-à-vis des efforts de sensibilisation menés par la sphère footballistique.

Une suspension significative pour Mohamed Camara après son geste contesté

La sentence est tombée pour Mohamed Camara, milieu de terrain monégasque, qui a vu sa sanction limitée à quatre rencontres d’interdiction de jouer, même si celle-ci aurait pu gravement s’étendre jusqu’à dix joutes en raison de son action de dissimulation de symboles anti-homophobie sur son équipement lors d’une confrontation face à Nantes. La décision, relative à la première instance de justice du football, tient compte notamment du refus du joueur de contribuer aux initiatives de sensibilisation contre l’homophobie.

Le sportif de 24 ans, recevant appui de la fédération de football du Mali ainsi que de diverses figures publiques, devra s’absenter des terrains jusqu’au 21 septembre, ne reprenant la compétition que pour la cinquième journée de championnat. Ce jugement exprime clairement la position intransigeante de la commission de discipline en ce qui a trait à des comportements pouvant être interprétés comme homophobes, dans l’éventualité d’un match organisé sous l’égide de la lutte contre l’homophobie orchestré par la Ligue de Football Professionnel.