Raphinha (Photo by Icon Sport)

Barça reçoit 100 M€ de l’Arabie Saoudite : un boost financier significatif

Alors qu’il vient de poser ses valises à Barcelone, Hansi Flick se retrouve déjà au cœur d’importants remue-ménages au sein de l’effectif. Parmi les joueurs susceptibles de quitter le club figurent des noms de poids, mais c’est Raphinha, un élément clé du dispositif de Xavi, qui fait particulièrement parler à la lumière d’une proposition financièrement alléchante venue tout droit d’Arabie Saoudite.

Un élément indispensable pour Xavi à l’aube d’un possible adieu coûteux

Débarqué récemment dans l’univers du FC Barcelone, Hansi Flick se voit confronté à une situation délicate : la possibilité de voir s’envoler plusieurs piliers de l’équipe lors de la période de transferts estivale. Parmi ceux-ci, Marcos Alonso, Jules Koundé, Oriol Romeu, Inigo Martinez, Ansu Fati, Clément Lenglet, et l’étoile montante Vitor Roque pourraient potentiellement quitter le club. Mais c’est surtout autour de Raphinha, âgé de 27 ans, que les spéculations s’intensifient.

Selon une révélation du journal espagnol Mundo Deportivo ce vendredi, le talentueux ailier brésilien, qui a su maintenir un haut niveau de performance malgré l’échec de Barcelone en compétition européenne face au PSG, est désormais sur la liste d’achats d’un club saoudien influent. Ce dernier serait prêt à mettre sur la table une somme mirobolante de 100 millions d’euros pour s’attacher ses services. Raphinha, dont le salaire pourrait considérablement augmenter grâce à cette transaction, se sent pourtant à son aise dans le giron catalan et ne semble pas préparer ses valises. Malgré cela, il n’écarte pas complètement l’idée d’un transfert, surtout si une équipe prestigieuse de Premier League venait à exprimer son intérêt. Cependant, il préfère attendre et voir quels sont les plans que Flick a en tête pour son avenir avant de faire un choix. Actuellement lié au Barcelona par un contrat s’étalant jusqu’en 2027, la saison a vu Raphinha évoluer principalement sur l’aile gauche, en partie en réponse à la rivalité de position avec Lamine Yamal.