Axel Witsel fait son retour avec les Diables Rouges Picture credit: David Klein / Sportimage - Photo by Icon sport

Axel Witsel de retour en jeu !

Initialement, ce qui a commencé comme un murmure discret a pris de l’ampleur, se transformant en une annonce retentissante grâce à une visite peu médiatisée de Domenico Tedesco à Madrid. Finalement, cette rumeur a été confirmée par l’annonce officielle du sélectionneur belge. Après une année sabbatique, Axel Witsel fait un retour triomphal dans l’équipe nationale de Belgique, pour le plus grand plaisir de ses fans.

Le come-back inattendu de Witsel

Le retour d’Axel Witsel sur la scène internationale est bien moins anodin qu’il n’y paraît. Accumulant 130 sélections et 12 buts sous le maillot de l’équipe de Belgique, cet emblématique joueur remet les voiles vers l’équipe nationale, ce qui suscite enthousiasme et accolades. Le sélectionneur belge ne tarit pas d’éloges sur sa décision de faire appel au talentueux joueur de l’Atlético, capable d’occuper tant le rôle de défenseur central que celui de milieu défensif, pour l’Euro approchant. Mais quelle est la raison de cette réintégration surprise ?

L’audace semble avoir été un ingrédient clé dans le retour de l’ex-joueur du Borussia Dortmund. En démontrant son potentiel à Madrid (avec 35 matchs et 2 buts en Liga lors de la saison en cours), il a su convaincre Tedesco qu’ignorer ses capacités en mars 2023 était une erreur. En revendiquant avec fermeté son désir de représenter à nouveau son pays, Witsel a réussi à se faire entendre et à reconquérir une place au sein de l’équipe nationale. Domenico Tedesco, quant à lui, a revisité sa décision initiale et a admis avoir fait fausse route en écartant le milieu de terrain belge au riche parcours.

Un dernier tour de piste ?

Fort de ses 130 sélections, Witsel s’élance peut-être vers ce qui pourrait être son ultime aventure avec les Diables Rouges. C’est avec une motivation renouvelée qu’il souhaite prouver que cette dernière année d’absence n’est désormais plus qu’un désagréable souvenir. À l’âge de 35 ans, il prouve qu’il occupe toujours une place de choix au sein d’une équipe rajeunie, prête à bénéficier de son expérience. Cette opportunité pourrait également être celle de décrocher un premier titre majeur avec la Belgique, un objectif que l’équipe nationale poursuivra avec acharnement.