Ajinça dans le staff des
Wizards

Ajinça rejoint le staff des Wizards

L’ancien pivot international français, Alexis Ajinça, âgé de 36 ans, occupait un rôle d’assistant avec l’équipe de G-League affiliée aux Washington Wizards. Désormais, il progresse dans sa carrière en rejoignant directement l’équipe technique de la franchise NBA.

Il aspire à devenir le premier entraîneur français en NBA, et ce rêve s’est un peu plus rapproché pour Alexis Ajinça ce mercredi. L’ancien pivot de l’équipe nationale française (39 sélections, 275 points, champion d’Europe 2013) a été promu par les Washington Wizards, passant du poste d’assistant coach de leur équipe de G-League (les Capital City Go-Go, quarts de finalistes de conférence la saison dernière) à celui d’assistant coach de la franchise NBA.

Ce Stéphanois de 36 ans, arrivé en octobre 2023 chez les Go-Go, a su persuader ses dirigeants de lui accorder cette promotion. Il rejoindra ainsi les cinq nouveaux assistants de l’entraîneur Brian Keefe, nommé en janvier dernier chez les Wizards et confirmé à son poste en fin de saison, en dépit des piètres résultats de l’équipe basée à Washington, qui a fini 14e de la Conférence Est avec 15 victoires pour 67 défaites.

Cette saison décevante a néanmoins permis à Washington d’obtenir le deuxième choix de la draft, leur offrant l’opportunité de sélectionner Alexandre Sarr, un jeune Français de 19 ans jouant au poste d’ailier fort (ou pivot). Alexis Ajinça pourra ainsi offrir de précieux conseils à ce talent prometteur. De plus, Bilal Coulibaly, choisi en septième position lors de la draft de l’année dernière (par Indiana avant d’être transféré à Washington), sera l’autre joueur français de l’effectif des Wizards.

396 matchs NBA pour Ajinça

En NBA, Alexis Ajinça retrouvera également son cousin de 20 ans, Melvyn, qui a été choisi en 51e position par New York il y a deux semaines, avant d’être envoyé à Dallas. Quant à lui, Alexis Ajinça avait été drafté en 20e position par Charlotte en 2008 et a disputé 396 matchs NBA sous les couleurs des Bobcats, puis de Dallas, Toronto et New Orleans.

Retiré des parquets depuis novembre 2021 après un dernier passage à l’ASVEL, il avait entamé une formation de coach durant la période du COVID. « Mon objectif, c’est de devenir un entraîneur en NBA. Cela peut être très intéressant. C’est beaucoup de travail. (…) L’équipe des Wizards apprécie énormément mon travail, nous verrons ce que cela donnera », confiait-il en avril dans un podcast de L’Équipe. Son message a manifestement été entendu.